RTBF, nous voilà !

ParPatrick Jonniaux

RTBF, nous voilà !

RTBF, nous voilà !

 « La RTBF nous appartient » est un groupe composé principalement de jeunes qui, au sein du mouvement citoyen Tout Autre Chose, se préoccupe de l’évolution du paysage audiovisuel en Fédération Wallonie Bruxelles.

Pour nous, les médias et particulièrement ceux du service public, ont une importance primordiale dans la vie démocratique. Or, tout n’est pas rose dans la manière dont évolue la RTBF : elle programme de moins en moins d’émissions sociales, culturelles, ou sur des problèmes de société dans des créneaux accessibles au plus vaste public. Et les remplace par des émissions de divertissements. Les perdants ? Ceux qui veulent d’un média public qui soit un outil d’éducation. Les gagnants ? Les publicitaires qui voient leurs recettes grimper.

Contrat de gestion

Le meilleur moment où les usagers de la RTBF peuvent influer sur l’évolution de celle-ci est la préparation du contrat de gestion (qui a une durée de cinq ans). Pour le moment, ni la RTBF, ni le gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles n’ont pris l’initiative d’informer massivement le public de cette possibilité d’interpeller et de réfléchir à des évolutions qui pourraient améliorer notre audiovisuel public.

Pourtant, cela se faisait à l’époque. Le 2 mai 2001, la RTBF proposa, dès 21H30 sur La Deux, plus de deux heures de direct pour analyser les options de son futur contrat de gestion 2002-2007 avec une quinzaine d’intervenants dont des représentants du monde culturel, de La Ligue des Familles et de l’A.T.A (l’Association des Téléspectateurs Actifs). L’émission s’intitulait « la RTBF, c’est vous » et Jean-Jacques Jespers, son présentateur, en énonçait ainsi les règles du jeu: « Ce forum vous est complètement consacré, téléspectateurs de la Communauté française ». Cet événement fut couplé avec un sondage réalisé auprès du public publié dans la presse écrite. Pour le prochain contrat de gestion 2018-2022, le temps est venu de retrouver pareilles bonnes habitudes démocratiques et ce rappel historique prouve qu’il n’y a là rien d’extravagant, ni d’utopique.

5 propositions – regroupées au sein dune pétition… A signer ici…

Après consultations, notamment de divers experts, et suite à plusieurs rounds de discussion, « La RTBF nous appartient » et Tout Autre Chose s’apprêtent à publier cinq propositions majeures pour améliorer le service public. Chaque mois, une de ces propositions sera explorée en profondeur. Les réflexions seront soumises au public et au monde associatif, via des débats à Bruxelles et en Wallonie ainsi qu’un vaste échange sur les réseaux sociaux. Petit à petit, nous complèterons ces propositions pour arriver à un manifeste final pour la fin des grandes vacances. L’objectif est que les porteurs de ce manifeste puissent être auditionnés par les parlementaires et susciter un large débat public sur la question des médias publics dès septembre.

Nos « cinq propositions » sont disponibles ici… N’hésitez pas à nous envoyer vos propositions, pour compléter notre manifeste.

esdé acrimed

 

Image diffusée avec l’autorisation d’Esdé.

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator