Synthèse de la première rencontre

ParPatrick Jonniaux

Synthèse de la première rencontre

7 décembre 2016 – Université Populaire – Bruxelles

acrimed

1)     Discussion autour du projet

Rappel : Différence entre Acrimed Belgique et Tout Autre Information ; ce sont deux choses distinctes.

Werner : Oui, deux choses, critique des médias et média alternatif (information pertinente). Il expose son site Tout Autre Information. Site unique ou sites différents ?

En effet, les médias alternatifs existent déjà. Et certains critiquent déjà en partie certaines informations (exemples cités par Jean-Claude Garot).

Jean-Claude : Il faut se poser la question de savoir ce qu’on fait des critiques ? Appui aux médias alternatifs, servir le combat de la reprise en main des médias subsidiés ? En gros :

  • Analyse critique des médias
  • Donner à être utilisé par des médias alternatifs
  • Agir pour réorienter les médias subsidiés

Manuel : Proposition : lister et minuter les séquences du journal télévisé (un par semaine par exemple). Et puis, pourquoi pas, aller au parlement avec ces constats. Mettre des pressions (contrats de gestion) : plaintes systématiques au CDJ. Observation, analyse scientifique (éléments précis), liste noire des médias et mettre des pressions.

Benjamin : pour l’observatoire, car déjà des médias qui font un travail de fond. Quels médias vise-t-on ? Aussi les blogs ? Média repris par le CSA ? Il propose d’organiser des commissions thématiques (économie, culture, …).

? : Pas forcément des thématiques politique, mais avec une vision des privilèges.

Axel : avoir un outil pour mettre les pressions. On veut agir mais on n’a rien, aucune analyse de fond. Il faut commencer par analyser les médias. Et ensuite, mettre la pression. Il propose de ne pas se concentrer sur la RTBF non plus.

Anthony : former les jeunes à décrypter les médias, comme en imposant un cours en secondaire. Le CSA fournit des baromètres et beaucoup de chiffres, outil à utiliser.

Cindy est d’accord avec Benjamin, de créer des groupes thématiques.

Olivier : quels groupes ?

Anthony : en suivant les balises de TAC par exemple.

Patrick : chacun ses spécialités, donc pourquoi ne pas faire des groupes en fonction de ça. Pourquoi ne pas s’orienter vers des thèmes comme le CETA aussi. Et contacter les organismes compétentes (CDJ, CSA, …), pas que la société civile.

JC : Ils ont démarré un GT sur le TTIP et le CETA. C’est un travail énorme. Il faut être moins ambitieux et de choisir un thème porteur politiquement.

Sarah : Quelle forme ? Pas forcément « intellectualisante ». Blog de Samuel Gontier : « Ma vie au post ». Il retranscrit simplement ce qu’il voit à la télé, et c’est déjà très riche et très intéressant.

Vincent : le groupe facebook « Les Répliques », c’est aussi une façon de critiquer les médias. Et c’est simple ; plus simple que les articles d’Acrimed par exemple qui sont parfois longs et/ou compliqués. Information simple et aller à l’essentiel ?

Bernard : éducation aux médias et CSA, ce sont des alliés ou pas ? Comment fonctionnent-ils ? D’abord travailler dans la critique. Il propose deux groupes : un qui comprend pourquoi il n’y a pas d’associations d’usagers des médias subsidiés et un autre « contrat de gestion RTBF ».

Benjamin : si un sujet est mal traité et n’est pas dans un thème, c’est dommage et on va quand même le traiter. Donc pourquoi restreindre les thèmes ?

Manuel : Quel thème ? Pas fan d’un sujet particulier. Essayer d’avoir une vision globale des médias à critiquer. Question de la mixité.

Robin : ML d’observation comme Acrimed ?

Charlie : parler des initiatives, pas forcément négatif. Créer un média citoyen, poser des questions aux gens et y répondre avec eux. Un média participatif citoyen. Intéresser les gens, pour et par les gens, et pourquoi l’information est importante dans notre société.

Vincent : créer un média alternatif. Ce n’est pas le sujet mais il faudrait creuser la question pour savoir si c’est intéressant de mettre ce projet en place.

JC : présente son projet de coopérative « POUR ».

Olivier tente une synthèse :

  • Décortiquer les médias pour en faire un usage politique (ou média alternatif)
  • Avoir un rôle de plaidoyer politique (contrat de gestion RTBF)

Division cette plénière en différents sous-groupes. Quelles thématiques vous intéressent ?

D’autres personnes ne veulent pas se concentrer sur des thématiques mais qui dit quoi, en tant que quoi, ce qui est caché, … Une critique généraliste de l’information. Un groupe transversal.

Anthony : Acrimed doit décortiquer l’information médiatique, pas d’intérêt à se focaliser sur un  sujet spécifique. Les médias alternatifs pourraient être relayés sur notre site.

Manuel : pas forcément pour faire un média alternatif. Penser à long terme, penser aux futurs journalistes par exemple. Regarder les programmes en journalisme.

Axel : Faire petit à petit. Pas forcément fixer les groupes maintenant. Il faut mûrir un peu avant de se lancer. Et penser à qui on donne la parole.

Martin : Pas média alternatif. Observatoire, oui mais plus tard, travail de vigilance. Le deuxième groupe peut être mis en place très rapidement car c’est un cas urgent (RTBF, associations de spectateurs, …).

Peut-on imposer un temps de parole à certains acteurs dans le contrat de gestion de la RTBF ? Réponse de Bernard Hennebert : tout peut être fixé J

Manuel : faire réagir directement les médias en pointant du doigt les défaillances.

 

acrimed

2)     Décisions

 

Olivier propose :

  • Un groupe RTBF
  • Un groupe d’analyse minutieuse

Des responsables ?

Faire une réunion pour la méthodologie d’analyse et pour fixer l’analyse de chaque JT de la RTBF pendant un mois. Resp

onsables : Géographie de l’ULB (dont Sarah).

Propositions de deux outils de communication : ML (communications rares) et groupe facebook (tout ce qu’on veut partager).  Patrick ouvre une ML pour vendredi, Olivier un groupe facebook.

Bernard propose une réunion sur l’historique des revendications gagnées pour le contrat de gestion de la RTBF.

Vincent : Il est plus tenté par la critique des médias.

Anthony : définir les groupes à travers la ML ?

Prochaine réunion spécifique analyse du JT de la RTBF : Vendredi 16 décembre 2017 (salle Granite)

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator