Une plateforme Une Tout Autre SNCB

ParPatrick Jonniaux

Une plateforme Une Tout Autre SNCB

Une tout autre SNCB : une plateforme pour défendre un rail public, de qualité et accessible à tous.

LOGO TASNCB

Récemment, le gouvernement a annoncé l’instauration d’un service minimum à la SNCB lors des grèves.

Le 23 août 2017, Tout Autre Chose et d’autres organisations ont participé à une action initiée par la CGSP-Cheminots de Bruxelles dénonçant ce projet de service minimum, promesse mensongère envers les voyageurs et diminuant la portée du moyen de lutte que représente la grève.

Il est apparu évident aux associations participantes qu’il fallait aller plus loin, c’est pourquoi elles ont décidé de former une plateforme. Son but  est de défendre, par toutes sortes de moyens, le service public face aux coupes budgétaires et à la privatisation. Plutôt que les dégradations des conditions de travail, la diminution des services pour les voyageurs, les augmentations de prix, les retards, le service minimum…, nous réclamons un service maximum pour tous les voyageurs et de bonnes conditions de travail pour les cheminots. Notre volonté est d’avoir des trains plus fréquents, plus sûrs, moins chers, et à l’heure.

[foogallery id= »13409″]

La plateforme compte deux cercles.

Le premier organise des actions de manière concrète. Il comporte : Tout Autre Chose, Hart boven Hard , la CGSP-cheminots/ACOD-Spoor- Bruxelles, l’asbl-vzw « Catastrophe ferroviaire Buizingen : Plus jamais  / Treinramp Buizingen : Nooit Meer », la CNE, Inter-environnement- Bruxelles, METISP (association pour un meilleur service public), le Théâtre Croquemitaine.

Un second cercle est composé d’associations partenaires qui la rejoignent lors d’actions ponctuelles, et qui ne sont pas liées par les positions ou des actions de la plateforme : Climate Express, Fédération des Etudiants Francophones, le MOC Bruxelles, CGSP-Acod Spoor et CSC-ACV Transcom.

N’hésitez pas à vous investir avec nous contactant à l’adresse contact@toutautrechose.be

 

 

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator