Archive de l’étiquette TAE-INI-Créer une école

ParBernard Delvaux

Apprendre pour être libre au Lycée intégral

TAE-grille Roger Lallemand

Le Lycée intégral Roger Lallemand (en abrégé LiRL) est un établissement secondaire dépendant de la commune de Saint-Gilles et dont le projet a longuement été mûri par des enseignants rassemblés dans une associations judicieusement nommée « Pédagonautes ». L’école a ouvert ses portes en septembre 2017. Elle propose un enseignement général avec, à terme, des classes de la 1re à la 6e année. Le projet d’école reflète une pédagogie émancipatrice contemporaine, qui se concrétise dans une grille horaire réellement innovante (voir l'image ci-dessus) :

  • Le matin, apprentissages intellectuels touchant aux contenus des différentes disciplines dans les « modules de cours » préparés par plusieurs enseignant-e-s de différentes disciplines (l'approche transdisciplinaire est privilégiée afin de donner sens aux apprentissages).
  • En fin de matinée, séance de « tutorat/travail autonome » où chaque élève organise et approfondit ses apprentissages avec l'aide d'un professeur référent, son tuteur, ou d'autres élèves, du même âge ou plus âgés ; ce temps ne se passe pas en groupe d'âge mais en groupe de référence, qui rassemble 12 à 15 élèves de la 1re à la 6e secondaire et un membre de l'équipe éducative; le mercredi en fin de matinée, ce groupe tient un conseil hebdomadaire; c'est un "espace de parole régulé", dont un des membre est délégué au Conseil de l'école qui se réunit chaque semaine.
  • L’après-midi, le travail en « ateliers » permet aux élèves de réaliser des productions concrètes qui consolident la théorie par la pratique ; il s’agit d’ateliers technologiques, scientifiques, manuels, créatifs, artistiques, sportifs ou de langues, permettant de lier théorie et pratique. Toute les trois semaines, un vendredi, une agora se tient durant cette période. Elle réunit tous les élèves et membres du personnel, pour informer sur la vie de l'école et communiquer les décisions du conseil.
  • La journée se termine par les « conclusives », moment consacré au bilan, ainsi qu’à la structuration et la planification des apprentissages ; c’est le moment de faire le point sur ce que l’élève a appris et d’en assurer la pérennité.

Cette grille-horaire très innovante, qui respecte cependant les prescrits de la Communauté française, a été voulue parce que l'équipe éducative veut développer un projet éducatif :

  • où la diversité des origines, des cultures et des langues, est utilisée comme une chance d’apprendre à travailler avec des personnes très différentes de soi ;
  • où l’on réconcilie travail intellectuel et travail manuel, épanouissement personnel et construction d’intelligence collective, bienveillance et exigence  ;
  • où les élèves sont responsabilisés en participant à la cogestion de l’école, où ils sont véritablement auteur·e·s de leurs apprentissages ;
  • partant du postulat que tout le monde est capable d’intelligence sous ses différentes formes ;
  • où l’évaluation, avant tout continue et formative, sous forme de portefolio, part du principe que les erreurs sont sources d’apprentissage et que nous sommes tous·tes capables du meilleur ;
  • ancrée dans le monde actuel et dans la société, où professeurs et élèves sont en contact régulier avec les entreprises, les acteurs associatifs, le monde scientifique ;
  • où les disciplines “classiques” sont mises au service de la résolution de problèmes : de nouvelles disciplines sont abordées (économie, droit, psychologie, sociologie, …), la transdisciplinarité est privilégiée (modules de cours préparés par plusieurs enseignants) ;
  • où les apprentissages se structurent autour de trois grands pôles : langages (langues modernes, langages formels, expression corporelle, arts visuels, …), sciences et techniques (maths, biologie, informatique, technologie, …), humanités (histoire, géographie, économie, philosophie, psychologie, …).

infos :

Contacts

Lycée intégral Roger Lallemand, rue de la Croix de Pierre 73, 1060 Bruxelles. 02/ 536 03 36 ; contact@LIRL.be

RETOURNER À : 

[maxbutton id="9" ]

[maxbutton id="10" ] [maxbutton id="11" ]  [maxbutton id="12" ]  [maxbutton id="13" ]  [maxbutton id="14" ]

ParBernard Delvaux

Steiner inspire la future école de la vie en grand

TAE-DSC_1767_914

Trois parents d’élèves, une secrétaire scolaire et un pédagogue se sont groupés en juin 2017 pour répondre à l’appel à projet de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la création de nouvelles places dans zone Mouscron, une des zones en tension démographique. La rentrée est prévue en septembre 2020 avec 4 classes de 1ère et 2e général pour commencer, mais avec le projet d’organiser à terme les 3 degrés de l’enseignement général et technique (orientation développement durable et nouveaux métiers).

La priorité est le développement d’individus autonomes, libres, responsables, créatifs et épanouis. Pour y arriver, les initiateurs misent sur le décloisonnement des classes, l’inclusion, l’immersion, l’art, le développement durable, les intelligences multiples, le contact avec l'environnement et la valorisation de soi.

La rapidité à laquelle sont acquises les connaissances est relativisée par rapport à la nécessité de développer, de cultiver activement et durablement chez le jeune les outils nécessaires à cette acquisition, et également l'intérêt pour ces connaissances.

Le projet se caractérise notamment par les points suivants   :

  • Parents, professeurs & citoyens : sociocratie, initiatives locales, conseils de participation, café philo, rep’air.
  • La démocratie pour apprendre : l'erreur est considérée comme un outil pour apprendre, les élèves participent à la gestion active de l’école (démocratie participative, entretien du bâtiment…). Le système de cotation sera revu.
  •  Universités, enseignement technique et monde du travail valorisation de la filiale professionnelle, « retraite » en entreprise (5-6e général & technique), collaboration avec les universités et les hautes écoles transfrontalières de la région (continuité des apprentissages).
  • L’art comme support à la mixité sociale : la pédagogie Steiner (1921) place l'enfant au centre de ses préoccupations. L'art est pour elle un support pédagogique omniprésent (sous toutes ses formes). Quoi de mieux que l’art et l’expression artistique pour valoriser les différences ? Les matières fondamentales (math, français, histoire...) sont des outils pour favoriser et valoriser l'estime de soi et développer les compétences naturelles des jeunes.
  • Développement durable et environnement : parce qu’il est important pour les jeunes de maintenir le contact avec le « vivant », l’étude des fondamentaux se fera à travers l’observation de l’environnement naturel. Permaculture, biodynamie et potagers collectifs sont aussi au rendez-vous !
  • Utilisation responsable des NTIC : les initiateurs du projet sont affiliés à « Cliss21 : plateforme d’informatique libre, sociale et solidaire » pour une utilisation plus éthique et responsable des moyens de communication, en ce compris en classe par une initiation pratique à l'utilisation éthique des réseaux sociaux et de l'informatique (séminaires et projets de classe).

Contact :

Marie Casier, coordinatrice pédagogique

Ecole la vie en grand, zone Mouscron

info@ecolelavieengrand.org
www.ecolelavieengrand.org

RETOURNER À : 

[maxbutton id="9" ]

[maxbutton id="10" ] [maxbutton id="11" ]  [maxbutton id="12" ]  [maxbutton id="13" ]  [maxbutton id="14" ]

ParBernard Delvaux

Des apprentissages solidaires dans la nouvelle école de Haltinne

TAE-Haltinne

La commune de Gesves va ouvrir une nouvelle école communale dont le projet est de favoriser l’émancipation, la solidarité, l’engagement collectif ; de donner à chaque jeune le goût de développer et d’exprimer son individualité...sans verser dans l’individualisme ; de miser sur la soif d’apprendre et les questions vivifiantes des enfants et des jeunes.

L’école doit, selon nous, être un lieu où se construit la société de demain. Ainsi, elle doit offrir la possibilité aux individus de découvrir et d’épanouir leur potentiel unique au service d’un vivre ensemble plus adapté à nos besoins humains, sociaux, économiques et environnementaux.

Nous souhaitons offrir une école dans laquelle les apprentissages se vivent en solidarité, dans le plaisir et la curiosité spontanée, dans le respect des rythmes individuels. Une école où le savoir-être tient une place fondamentale aux côtés des savoirs faire et des savoirs intellectuels. Une école ouverte, en connexion avec le monde qui l’entoure. Une école permettant de réinventer la société de demain.

Cette école communale, qui ouvrira bientôt sur un site à Haltinne mais qui a déjà démarré sous forme d’une classe « yourte » installée à l’école communale de l’Envol à Faulx-les-Tombes, se base sur les fondements suivants :

  • Lieu de construction libre

L’école doit être un lieu de construction LIBRE de l’individu, lui permettant de se découvrir et de développer ses ressources propres et originales.

  • Lieu de construction d’un être social

L’école doit être un lieu où s’apprend et s’expérimente une communication empreinte de bienveillance, d’empathie, où les besoins de chacun sont exprimés et reconnus. Les relations doivent être accompagnées avec empathie et bienveillance.

  • Lieu pour vivre la démocratie

L’école est le berceau de la démocratie. Cela nécessite de remettre en question le système de hiérarchie tel que nous l’avons toujours connu, afin de laisser émerger des enfants eux-mêmes des modes de fonctionnement et de prise de décisions qui répondent à leurs besoins.

  • Lieu pour développer la connaissance de soi

Une école qui permet aux enfants de développer leur plein potentiel est aussi un lieu où l’individu peut se connecter à lui-même, à son être profond.

  • Lieu pour apprendre à apprendre

Les enfants d’aujourd’hui ne peuvent plus prétendre maitriser un domaine. Les tâches évoluent vite, les postes aussi. Il leur faut avant tout être capables de faire face aux nouvelles situations, de se former, de savoir où chercher les connaissances et comment les traiter, de développer leur esprit critique à cet égard, etc.

  • Lieu d’ouverture sur le monde

L’école permet aux enfants de se confronter à de véritables expériences concrètes : rencontres avec des professionnels au travail (menuisier, couturier, garagiste, chercheurs, etc.), proximité avec des animaux en liberté, visite de lieux importants de la société (gare, palais de justice, commune, etc.), correspondance, etc.

  • Lieu d’ouverture à la différence

Dans la construction d’une société solidaire, il convient que les enfants puissent vivre et comprendre la différence. Nous souhaitons que cette école puisse être un microcosme de la société, accueillant ainsi les différences qui existent en son sein, en proportion équivalente.

  • Lieu de proximité avec la nature

La connexion avec la nature s’avère particulièrement intéressante, car elle permet à l’enfant des expériences concrètes, une observation directe des phénomènes.

  • Lieu d’expression artistique

Le contact avec l’art est important à différents points de vue. D’une part, il permet aux enfants de s’ancrer dans la culture. D’autre part, de par le cheminement qu’elle suppose, la pratique de l’art se présente comme un excellent catalyseur émotionnel, qui donne la possibilité, en outre, de consolider la personnalité, puisque l’être s’affirme par le biais de sa production personnelle.

  • Lieu de plaisir

Le plaisir est sans doute le moteur d’apprentissage le plus puissant. L’école doit favoriser une réelle motivation intrinsèque, nourrir, accompagner et préserver cet élan spontané qui pousse les jeunes enfants à découvrir, à connaître, à expérimenter…

Cette initiative fait écho au Manifeste : "Favoriser l’émancipation, la solidarité, l’engagement collectif ; donner à chaque jeune le goût de développer et d’exprimer son individualité...sans verser dans l’individualisme ; miser sur la soif d’apprendre et les questions vivifiantes des enfants et des jeunes."

Contacts :

  • Julie Degroote (jdegroote@hotmail.com)

RETOURNER À : 

[maxbutton id="9" ]

[maxbutton id="10" ] [maxbutton id="11" ]  [maxbutton id="12" ]  [maxbutton id="13" ]  [maxbutton id="14" ]

 

ParBernard Delvaux

Une écolaborative… puis deux… et trois ?

TAE-DSC_8301

L’objectif premier d'Ecolaborative est de créer un réseau de classes multiâges aux "pédagogies actives" dans des écoles "traditionnelles" tous réseaux confondus. Elles seront composées d’une trentaine d’enfants de 2 ans 1/2 à 12 ans avec 2 enseignant-e-s par classe. Les enfants bénéficieront d'un enseignement de type « alternatif » , mais en profitant de la « gratuité » des établissements publics. En résumé, Ecolaborative c’est l’élaboration d’un « Ecosystème permettant de reconnaître, de respecter et de renforcer les compétences naturelles de l’enfant. »

Le second objectif est de concevoir en collaboration un guide visuel, pédagogique pour lancer dans le système scolaire des écosystèmes. Ces derniers permettront de mettre en place les meilleures pratiques (validées par des expert-e-s) tout en facilitant la tâche des enseignant-e-s.

Les objectifs ?

  • Développer l’enseignement mutuel : collaboration.

  • Désynchroniser : chacun à son rythme.

  • Développer les « intelligences multiples ».

  • Diminuer le fossé entre maternelle et primaire.

  • Eviter les redoublements.

  • Favoriser les échanges (enseignants/parents/enfants)

  • Développer l'auto-discipline dans le travail

  • Développer l’ouverture sur la vie, les valeurs, la nature et l’éthique.

Le calendrier ?

  • Création d'une première classe ecolaborative (1, 2 et 3 mat.) pour sept 2017 à Quevaucamps.

  • Projet d'une classe de 2 ans 1/2 à 12 ans pour septembre 2018 à Péruwelz.

Cette initiative fait écho au Manifeste : « «Notre souhait est que l’école contribue à faire des jeunes des êtres humains habité-e-s par des valeurs et des idéaux qui nous semblent essentiels : l’esprit de solidarité, l’idéal d’émancipation, l’envie d’orienter notre histoire collective, le goût d’exprimer leur individualité, et la confiance dans leurs capacités.» Bien qu’elle ne soit pas gratuite, cette école entreprend des démarches financières pour permettre l’accès à tous et toutes sans frein budgétaire. »

Contacts :

  • guillaume@ecolaborative.be +32 479 78 79 78

RETOURNER À : 

[maxbutton id="9" ]

[maxbutton id="10" ] [maxbutton id="11" ]  [maxbutton id="12" ]  [maxbutton id="13" ]  [maxbutton id="14" ]

ParBernard Delvaux

Nespa : une nouvelle école secondaire Freinet dans le BW

886924_1717305481849018_5861722625390803793_oNespa-BW, c’est le nom de la nouvelle école secondaire à pédagogie Freinet qui s’ouvrira en septembre 2018 à Genappes.

La pédagogie de cette nouvelle école soutiendra la curiosité naturelle et le plaisir d’apprendre via des activités qui font sens pour les élèves. Dans ce même mouvement, les évaluations seront pensées de manière constructive en favorisant notamment l’auto-évaluation et l’engagement dans le travail. La remédiation et le tutorat entre élèves prendront le pas sur la compétition et le redoublement. Chaque élève sera invité-e à développer son potentiel singulier. Une attention particulière sera portée aux aptitudes relationnelles.

Les élèves ne seront pas les seules personnes actives. Les parents auront également une place dans l’école en tant que partenaires privilégié-e-s. A l’issue des études secondaires, nous souhaitons que chaque jeune ait développé les compétences nécessaires pour vivre sa vie de citoyen-ne autonome et responsable. Dans notre société où les exigences professionnelles sont en mutations constantes, nous souhaitons que nos jeunes entreprennent des activités qui font sens et qu’ils et elles soient en mesure de gérer les changements tout en assurant une continuité de leur parcours tant dans leurs rôles professionnels que familiaux et sociaux.

Cette initiative fait écho au Manifeste : Endiguer le formatage scolaire. Contester une école qui ne respecte pas l’individu, son rythme d’apprentissage et ses manières d’apprendre. Préserver et entretenir l’appétit d’apprendre. Une tout autre école mise sur la soif d’apprendre et les questions vives et vivifiantes des enfants et des jeunes.

Contacts :

  • Laurence Dermine, Secrétaire+pédagogie <laurencedermine@hotmail.com>
  • Frédéric Chomé, Président de l’asbl. <frederic.chome@gmail.com>, tél. 0474 701 832

Références :

Retourner à :

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Initiatives » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-initiatives » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/][blox_button text= »Créer une école » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources-creer » target= »_self » button_type= »btn-default » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/]

ParTout autre école

Projet d’école maternelle : « Les Petits Ruisseaux »

tae_ecole_les petits ruisseaux

Notre souhait est d’offrir un espace dédié au bien-être et au développement de tous les enfants (2 à 6 ans). De créer un environnement offrant découvertes et expérimentations. De permettre aux enfants d’être et de devenir des citoyens et des citoyennes, libres, responsables et autonomes, acteurs et actrices de leur propre vie et ayant la volonté de bâtir un monde respectueux.

« Les Petits Ruisseaux » serait un lieu où l’on se sent bien. Un lieu de découvertes et d’explorations où les enfants apprennent en autonomie. Un espace ouvert sur le monde où le contact avec la nature est important. Un lieu de vie en communauté où l’on cultive les différences.

Cette initiative fait écho au Manifeste. « La création d’un espace/temps dédié à la découverte de soi afin d’apprendre à se connaître, à découvrir et développer ses talents et ses passions. La lutte contre le formatage scolaire. »

Contact : Isabelle Koniarski – ikoniarski@gmail.com

Source : www.lespetitsruisseaux.be – Facebook: @ecolelespetitsruisseaux

Retourner à : 

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Initiatives » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources-initiatives » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Créer une école » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-creer » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/]

ParBernard Delvaux

Transformer et créer son école avec les Pédagonautes

 TAE-Pédagonautes

L’équipe des Pédagonautes est à l’initiative de la nouvelle école secondaire qui s’est ouverte à Saint-Gilles en septembre 2017 : le Lycée intégral Roger Lallemand. Elle met son expertise au service de la création d’autres écoles secondaires. Créée en 2011, cette asbl a pour mission d’initier et de fédérer des initiatives à pédagogie contemporaine au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Réunissant des passionnés de l’apprendre et de l’éducation, Les Pédagonautes ont longuement réfléchi et mûri un projet pédagogique adapté aux besoins actuels. En adaptant la structure des cours et en développant de nouveaux rapports à l’apprentissage, ils souhaitent permettre aux élèves et aux professeurs de donner plus de sens, de plaisir et d’enthousiasme à la vie scolaire tout en formant des citoyens autonomes, responsables et entreprenants.

Ce projet pédagogique a été concrétisé dans son ensemble au sein de L’Exploratoire, un projet d’école à pédagogie contemporaine à Bruxelles. Le partenariat avec la commune de Saint-Gilles a permis de de créer cette école en septembre 2017 sous le nom de Lycée Intégral Roger Lallemand (LIRL).

Les Pédagonautes souhaitent également apporter leur expertise en proposant des formations pour les enseignants mais aussi en contribuant à la création d’autres écoles secondaires, mais aussi à l’accompagnement des écoles en transition vers une pédagogie plus adaptée aux jeunes d’aujourd’hui.

Parmi les réflexions en cours, l’initiative citoyenne Commons Josaphat à Schaerbeek ou encore le projet NEPSA à Genappe qui ouvrira en septembre 2018.

Contact

info@lespedagonautes.be

Pour en savoir plus :

Retourner à :

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Initiatives » link= »https://www.toutautrechose.be/tae-ressources-initiatives » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/][blox_button text= »Créer une école » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources-creer » target= »_self » button_type= »btn-default » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/]

ParBernard Delvaux

ENOVA : une autre école à Attert

 

Enova ecole Arlon

EnovA est un projet d’ouverture d’école maternelle et primaire alternative communale (septembre 2017) situé à Attert, en province du Luxembourg, suivant les principes du GBEN (Groupe Belge d’Education Nouvelle). Ce projet est à l’initiative de citoyen-ne-s, parents, enseignant-e-s, éducatrices et éducateurs qui se soucient d’apporter un renouveau dans le paysage éducatif belge. Ces personnes se basent sur certaines convictions et idéologies personnelles, mais aussi sur des bases scientifiques. Elles ne désirent pas créer un modèle pédagogique unique et tout puissant. « Elle (l’école) a pour objectif de contribuer au développement d’une pédagogie ouverte, participative, solidaire et émancipatrice au cours de laquelle les enfants découvrent, expérimentent, inventent, s’expriment, se trompent et élaborent ensemble des savoirs ». Les besoins sociaux, affectifs, cognitifs et de valeurs sont privilégiées grâce à des dispositifs pédagogiques spécifiques et des attitudes relationnelles adéquates de la part des enseignant-e-s.

Cette initiative fait écho au Manifeste : « A ceux-là s’ajoutent celles et ceux qui projettent d’ouvrir de nouvelles écoles sur un modèle moins classique. […] Nous voulons qu’à terme la tout autre école ne s’incarne pas seulement dans des projets ponctuels qui évolueraient à la marge d’un système fondamentalement inchangé. Il est encore moins question de miser sur le développement d’écoles privées et payantes. La tout autre école que nous appelons de nos vœux ne peut qu’être entièrement financée par les pouvoirs publics et, à la différence de celle d’aujourd’hui, entièrement gratuite ». ENOVA est une école communale et est donc gratuite.

Contacts :

  • LEDECQ Isabel (comité de pilotage EnovA) ecoleenova@gmail.com ; 063/41.29.16
  • FONCK Jean-François (direction de l’école EnovA) Jf.fonck@ecoleattert.be ; 0498/77.39.74

Références :

Retourner à :

[blox_button text= »Tout Autre Chose » link= »http://www.toutautrechose.be » target= »_self » button_type= »btn-warning » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Tout Autre Ecole » link= »http://www.toutautrechose.be/tae » target= »_self » button_type= »btn-danger » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Ressources » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources » target= »_self » button_type= »btn-success » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Initiatives » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources-initiatives » target= »_self » button_type= »btn-info » size= »btn-sm » icon= »icon-share-alt » align= »left » animation= »none »/] [blox_button text= »Créer une école » link= »http://www.toutautrechose.be/tae-ressources-creer » target= »_self » button_type= »btn-default » size= »btn-sm » icon= »fa-search » align= »left » animation= »none »/]